Caramel au beurre salé fabrication

L’histoire du caramel au beurre salé

 

Si l’utilisation du beurre salé est une tradition bretonne, c’est qu’il y a bien une raison !

 

L’explication remonte au Moyen Age :  

En 1246, conscient de l’importance du sel dans la conservation des aliments, le roi Louis IX décida de créer un impôt temporaire sur ce condiment. Un siècle plus tard, Philipe VI de Valois décida de rendre cet impôt permanent en instaurant la « gabelle ». La taxe représentait 6 % des revenus du royaume, une vraie fortune !

condiments

La population ne pouvait alors acheter du sel qu’en petite quantité. Etant une denrée stratégique pour la conservation des viandes, des poissons et la nutrition du bétail, la population ne pouvait pas se permettre de le gaspiller.

Mais la gabelle n’était pas payée par les Bretons !!!!

La gabelle

Ils utilisaient (et utilisent encore) le sel sans se priver. On raconte que les Bretonnes se passaient les recettes de caramel au beurre salé de génération en génération.

 

C’est en 1977 qu’Henri Le Roux met au point un bonbon à base de caramel au beurre salé. En 1980, la confiserie lui vaudra le prix du meilleur bonbon de France au Salon International de la confiserie. C’est ainsi que le caramel au beurre salé est devenu mondialement connu.



Page précédente