Dimanche 18 août, le cerclage de roue, l’équarrissage d’une bille de bois et le battage à l’ancienne offriront aux visiteurs des tableaux tout droit sortis de la vie de nos anciens. Les gestes qui ne manquent ni de force ni d’élégance restitueront le travail parfaitement coordonné d’autrefois, témoin de la solidarité et de la cohésion de cette société où les hommes unissaient leurs efforts pour réaliser des tâches souvent épuisantes. La hache et la scie des équarrisseurs, le feu, les pinces et le marteau des forgerons accompliront leur ouvrage tandis que les fléaux lancés en cadence égraineront le seigle. Ne manquez pas ce spectacle de toute beauté.