Le fléau à haricot

Yves Guéguen, originaire du Léon, m’apporte un fléau à battre les haricots. Habituellement les fléaux ont un battant de bois. Ici le battant est une large tige de fer de 50 cm de long. Habituellement le manche et le battant sont reliés par un nerf de bœuf très solide. Le fléau de mon ami possède un lien de bois sculpté et évidé pour que l’outil puisse faire le travail, étonnant !

Catégories : Billets