Je suis à l’affût afin de découvrir et si possible acheter des objets intéressants. C’est ainsi qu’à la salle des ventes de Brest, je repère des objets ayant appartenu au bagne de Brest. Ce jour-là, un trousseau de clefs est présenté à la vente. L’objet intéresse plusieurs personnes.

Je suis sur le point d’arrêter de surenchérir, quand le concurrent le plus acharné se fatigue avant moi. Puis une cuiller estampillée d’une ancre de marine est aussi mise en vente. Je connais l’histoire de cette cuiller et je sais qu’elle sert à alimenter en poudre, le canon « Tonnerre de Brest ». Ce canon est actionné quand un prisonnier s’évade de telle façon que la population brestoise soit avisée. Celui qui aide à reprendre l’évadé reçoit une récompense. Je participe aux enchères et reviens à Argol avec le trousseau et la cuiller. Je sus plus tard que le concurrent le plus sérieux pour l’achat de ces objets était le musée de la Marine.

Catégories : Billets