Le dimanche 10 juin à Argol, le musée vivant des vieux métiers propose une animation autour de la cuisson des crêpes à l’ancienne. Elle se déroulera dans la «petite maison», première habitation de la ferme de Kerampran qui fut une ferme familiale ; c’est aussi le premier bâtiment en entrant au musée.

Daniel alimente le foyer en aiguilles de pin au fur et à mesure des besoins de la cuisson

Daniel alimente le foyer en aiguilles de pin au fur et à mesure des besoins de la cuisson

Il y a là un « poêle à crêpes », particularité architecturale devenue rare de nos jours. En effet la plupart des fermes de l’est de la presqu’île de Crozon, possédaient une telle installation, dans laquelle la vive combustion des aiguilles de pin dans le foyer permet à la plaque de fonte sur laquelle est étalée la pâte, d’atteindre rapidement la bonne température. Ces sortes de cuisinières en maçonnerie sont spécifiques à la Cornouaille centrale.

Et bien-sûr, après la confection des crêpes, leur dégustation !

Une quinzaine de bénévoles animeront également les métiers et activités d’autrefois, tels que cordier, vannier, menuisier, forgeron, sabotier, et les métiers de la mer, ainsi que fileuse, brodeuse, tisserand, entre autres.

Ces crêpes ont du succès !
L’animation crêpes à l’ancienne sera reconduite les dimanches 17 & 24 juin et 1er juillet. 

Catégories : Gastronomie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *