Ce jeudi 24 mai à Argol, le musée vivant des vieux métiers vous propose une escale hors du temps, grâce à la découverte de la broderie sur filet noué.

Si comme en témoignent les traces laissées dans de nombreuses cultures, la broderie est un des tous premiers arts graphiques, cette technique date elle-même de plus de 2 000 ans. Elle consiste à confectionner d’abord un filet au point noué, aux mailles plus ou moins grandes suivant l’effet recherché, à l’aide d’une navette, un moule et de fil – de coton le plus souvent, qui sera tendu sur un cadre, un tambour ou un métier, puis brodé avec une aiguille à tapisserie et du fil.

Notons que ce filet noué peut être acheté tout prêt et qu’il est parfois remplacé par du tulle.

Broderie sur filet

Bénévole au musée vivant des vieux métiers à Argol, Marguerite Le Lann exécute une borderie sur filet noué, devant un lit clos, dans le cadre reconstitué d’un intérieur tel qu’on pouvait encore le trouver dans la région il y a quelques dizaines d’années.

Selon les époques, ce sont toutes les couches de la société qui ont recherché des ouvrages plus ou moins raffinés, voire colorés ou richement dotés de perles ou pierres précieuses. On a orné le linge religieux comme la nappe d’autel, ainsi que les coiffes traditionnelles dans le monde rural, mais également le linge de corps des hommes et femmes de la bourgeoisie, on en a même trouvé dans des carrosses et sur des parures de chevaux.

Les matières textiles venues d’Orient dès le XVIIIème siècle et les nouvelles technologies (comme la mécanisation de la fabrique du tulle à partir du XIXème) ont participé au déclin de la broderie sur filet noué, mais on remarque un vif regain d’intérêt pour cette technique qui permet la création d’ornement décoratif pour la maison, notamment des rideaux ou des brise-bises.

On pourra également assister – et participer – à la fabrication du beurre à la baratte, puis à sa dégustation, avant de rencontrer la quinzaine de bénévoles qui animeront les métiers et activités d’autrefois, tels que cordier, vannier, menuisier, forgeron, sabotier, ainsi que fileuse, tisserand, entre autres

Catégories : Broderie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *